Loading...
X

Scrum, un retour aux post-it …

Avec Scrum, les post-it en force …

Dans la méthode Scrum, toutes les users stories énoncées par le product owner dans son backlog sont découpées en tâches au début du sprint lors de la réunion de planification. Chaque tâche est estimée en heures et chacune doit faire moins de 16h afin d’éviter l’effet tunnel et de tourner en rond sur les problèmes.
Elles sont consignées sur des post-it qui évoluent dans 3 états :

  • A faire
  • En cours
  • Fini

Tous les matins, chaque membre de l’équipe fait bouger les post-it en fonction de ce qu’il a traité et des tâches sur lesquelles il s’était engagé la veille.
Il doit répondre à trois questions :

  • Qu’as-tu fais hier ?
  • Qu’est-ce que tu vas faire aujourd’hui ?
  • Quels sont les problèmes rencontrés ?

Une notion très importante que nous avions minimisé au début est la définition du terme « Fini » sur lequel l’équipe doit s’entendre. Que veut dire fini ? Une tâche est-elle finie quand le développement est fini ? Quand les tests sont validés ? Vaste débat …
Pour notre part nous avons opté pour la définition suivante. Une tâche est finie lorsque :

  • le développement est réalisé conformément au backlog
  • les tests sont réalisés conformément au backlog
  • elle est validée par le product owner

Un petit exemple de tableau des tâches Scrum :

Tableau des taches Scrum

 

Les users stories sont en vert et les tâches correspondantes en rose.
Les tâches de tests sont en orange. Les tâches en jaune sont des bugs.

Nous démarrons le sprint 8 aujourd’hui avec un beau challenge de 152 points sur 3 semaines avec les congés de chacun.

Affaire à suivre…